enquête

Enquête sur le monde du travail en période de confinement

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Au début du mois d’avril, l’Ugict-CGT lançait une grande enquête sur le travail en période de pandémie. Ce mardi 5 mai, le syndicat des ingénieurs et cadres de la CGT en livre les résultats. En moins d’un mois, 34 000 personnes ont répondu aux 100 questions du syndicat, donnant ainsi un panorama très large des situations auxquelles ont été confrontés les salariés pendant cette période.

Sans surprise, l’enquête confirme que le travail en présentiel est avant tout une réalité d’ouvriers et d’employés, pendant que le télétravail concerne majoritairement l’encadrement. Moins attendue et plus inquiétant, l’enquête dévoile que « 13 % des salarié·es qui ont continué à travailler en présentiel sont des personnes vulnérables et 26 % cohabitent avec des personnes vulnérables ». Autre élément à méditer dès aujourd’hui, mais aussi et surtout pour demain quant à l’utilité sociale d’un certain nombre de « productions » : 3 salariés sur 10 ayant répondu aux questions considèrent que leur activité n’est pas ou peu essentielle.

Ne pouvant détailler ici la totalité des éléments de cette étude, essentielle pour avoir une photographie large de la réalité du monde du travail, nous vous invitions à la télécharger en cliquant ici.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •