Hausse record du chômage en avril, les précaires en première ligne

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Plus d’un million de chômeurs supplémentaires en deux mois. Au mois d’avril, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A, celle des personnes n’ayant pas du tout travaillé, a augmenté de 843 000 selon la Dares, le service statistique du ministère du Travail. Déjà au mois de mars, ce chiffre s’était gonflé de 246 100 personnes supplémentaires. La progression atteint un record de +22,6 % sur un mois et porte le nombre total de chômeurs de cette catégorie à 4 575 000. Un niveau historique jamais atteint au court des 20 dernières années.

Selon les données de la Dares, ce sont les travailleurs précaires qui payent le prix lourd de l’arrêt économique lié au Covid-19. Ainsi la grande majorité des 843 000 personnes supplémentaires en catégorie A étaient précédemment enregistrées en catégorie B ou C, celle concernant les personnes exerçant une activité réduite. Cependant, au-delà de ce transfert, le chômage toutes catégories confondues augmente de 3,6 % sur le seul mois d’avril.

Malgré ces résultats désastreux, la ministre du Travail n’a toujours pas donnée de suites à son annonce fin avril de l’ouverture d’une « réflexion avec les partenaires sociaux […] pour adapter rapidement nos règles d’assurance chômage à cette situation exceptionnelle ». Pourtant, du fait de la réforme du 1er novembre 2019, de nombreux demandeurs d’emploi ne peuvent plus prétendre à une allocation.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •