journal de bord

Plus 246 100 chômeurs au mois de mars

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Malgré déjà 10,8 millions de salariés basculés en chômage partiel par leurs employeurs, le nombre de personnes inscrites à Pôle emploi explose au mois de mars. Plus 246 100 demandeurs d’emploi dans la catégorie A, celle comptabilisant les personnes n’ayant pas du tout travaillé dans le mois. Un bon historique de 7,1 %.

En cause selon le ministère du Travail : « le non-renouvellement de missions intérim ou de contrats courts » liés au confinement, ainsi que la « baisse des embauches en contrats de courte durée » pour les mêmes raisons. Avec de tels chiffres, la ministre a annoncé dans un communiqué de presse le prolongement, au mois de mai, des droits au chômage des demandeurs d’emploi arrivant en fin d’indemnisation.

Autre annonce : l’ouverture d’une « réflexion avec les partenaires sociaux […] pour adapter rapidement nos règles d’assurance chômage à cette situation exceptionnelle ». Pour le moment, le second volet de la réforme de l’assurance qui devrait entrer en vigueur au 1er avril a été repoussé au 1er septembre. Quant au premier volet de novembre 2019 qui augmentait le nombre de mois travaillés nécessaires pour une ouverture ou une recharge de droits à l’indemnisation, le gouvernement n’a jamais évoqué son intention de le supprimer ou de le suspendre. Et ce malgré les demandes unanimes des organisations syndicales. Au moins, jusqu’à présent.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •