Toujours fort, le soutien aux grèves remonte selon l’IFOP

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Plus 5 points par rapport au sondage du 2 et 3 janvier, plus 2 points par rapport à celui des 7 et 18 janvier. Le soutien et la sympathie pour le mouvement d’opposition par la grève à la réforme du gouvernement remontent à 49 % des personnes interrogées. De l’autre côté, 34 % y sont hostiles ou opposés selon le sondage IFOP -Fudicial publié ce lundi et réalisé les 9 et 10 janvier, soit la veille des annonces d’Édouard Philippe sur l’âge pivot. Enfin, 17 % des sondés se déclarant indifférents, le soutien aux grèves reste majoritaire.

Autre élément d’évolution, le nombre de personnes pensant que « le gouvernement ira jusqu’au bout de cette réforme, sans céder aux mobilisations et aux grèves », s’érode un peu, passant de 75 à 72 % contre 28 % croyant que l’exécutif peut céder. Cette difficulté à imaginer la possibilité d’une victoire explique peut-être les difficultés rencontrées par les organisations syndicales à élargir à de nouveaux secteurs la grève, notamment sous la forme reconductible. Dernier élément important, la majorité des personnes interrogées (57 %) ne souhaitent pas que le gouvernement aille au bout de son projet.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •