Featured Video Play Icon

Andalousie : l’extrême droite entre au Parlement, la jeunesse descend dans la rue

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

C’est un choc ! Pour la première fois depuis la mort de Franco, des membres de l’extrême droite sont élus dans un parlement. Il s’agit du parti Vox qui enregistre, à l’occasion des élections régionales en Andalousie dimanche 2 décembre, une forte progression, obtenant 10,97 % des voix et 12 sièges au Parlement.

Lundi en fin de journée, 2000 personnes ont convergé vers la place Las Setas dans le centre de Séville pour dire leur opposition à l’extrême droite. Le regroupement, essentiellement composé d’étudiants, a enflé avant de s’élancer en une manifestation spontanée. Quelque 5000 jeunes ont alors organisé un sit-in devant le parlement avant de se diriger vers l’université au cri de No Pasaran.

Des défilés similaires se sont déroulés dans la plupart des villes de la région. Ainsi, ils étaient également près de 5000 à marquer leur rejet de Vox dans les rues de Grenade hier soir. Ce mardi, de nouvelles manifestations sont prévues en fin d’après-midi dans la plupart des villes andalouses, alors que les partis de droites traditionnelles (Partido Popular et Ciudadanos) n’ont pas exclus pour l’heure une alliance avec Vox afin d’obtenir la majorité au Parlement et détrôner le parti socialiste.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •