Force ouvrière

FO : ouverture des hostilités pour la succession de Pascal Pavageau

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

La fédération des transports de Force ouvrière a fait savoir par courrier qu’elle propose son secrétaire national, Patrice Clos, pour succéder à Pascal Pavageau au poste de secrétaire général du troisième syndicat de salariés. En pointe dans le conflit des routiers contre les ordonnances travail, opposé à la ligne de Jean-Claude Mailly, Patrice Clos est classé proche des anarchistes avec lesquels il avait signé un appel pour « la sauvegarde de l’indépendance syndicale de Force ouvrière » la veille de la démission de Pascal Pavageau.
Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 6 novembre, avant un vote les 21 et 22 novembre du Comité confédéral national, instance regroupant les responsables des fédérations et des unions départementales. Mais les chances d’être élu pour Patrice Clos sont réduites, face aux courants réformistes et lambertistes (trotskistes) qui s’étaient alliés pour faire tomber Pascal Pavageau. D’autant que le responsable de la fédération des transports précise qu’il entend mener à son terme l’audit des finances dans les fédérations et unions départementales. Une des raisons pour une partie des défenseurs de Pascal Pavageau de l’alliance contre nature entre les réformistes et lambertistes.
La ou les prochaines candidatures donneront des signes sur l’état des tractations en cours entre les courants. Yves Veyrier, membre du secrétariat confédéral et proche de Jean-Claude Mailly, un temps imaginé comme possible successeur à Pascal Pavageau, pourrait être écarté au profit d’une candidature propulsée par l’alliance entre la fédération de la métallurgie (réformiste) et celle de l’éducation (lambertiste).

 

Lire aussi : FO : démission imminente pour Pascal Pavageau


  •  
  •  
  •  
  •  
  •