assemblée

Gilets jaunes à Commercy : ce n’est qu’un début, continuons l’assemblée !

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

C’est peut-être une transformation. Celle du passage de la formule, en vogue chez les gilets jaunes, « seul on va plus vite, à plusieurs on va plus loin », à une nouvelle : « sans se coordonner, on va plus vite, en se coordonnant, on va plus loin ».

En tout cas, la proposition de réunion, le week-end du 26 et 27 janvier, d’une assemblée des assemblées, dans la commune de Commercy dans la Meuse, a été un franc succès. Pas moins de 75 groupes de gilets jaunes ont fait le déplacement, représentés par 300 délégués venus de toute la France. En question la création d’un processus démocratique horizontal et la coordination d’au moins une partie du mouvement voulant poursuivre la lutte, loin du chemin pris par d’autres : la présentation d’une liste aux élections européennes.

La première assemblée des assemblées lance un appel à participer à l’acte 12 (contre les violences policières), et aux suivants, mais aussi à construire une grève massive et reconductible à partir du 5 février. Pour ce faire, elle propose de former des comités sur les lieux de travail. Enfin, elle invite les groupes de gilets jaunes à « s’organiser de façon démocratique, autonome et indépendante », et propose son appel à signature à tous ceux qui le souhaitent dans le mouvement. Ensuite, une nouvelle réunion de l’assemblé des assemblés sera organisée.
 


  •  
  •  
  •  
  •  
  •