assemblée des assemblées

La troisième assemblée des assemblées appelle à une convergence des luttes sociales, démocratiques et écologiques

  •  
  •  
  •  
  •  

 

Malgré une baisse de la fréquentation des manifestations hebdomadaires du samedi, la troisième assemblée des assemblées a encore fait le plein. Ainsi, 650 délégués représentant plus de 200 groupes locaux se sont réunis à Montceau-les-Mines le dernier week-end du mois de juin. Dans une de leur déclaration finale, les gilets jaunes appellent à une convergence des luttes. « À chaque fois que les revendications seront communes, allant dans le sens d’en finir avec la misère, la précarité, la casse sociale, ou pour gagner de nouvelles conquêtes, nous serons là », affirment-ils.

Cette convergence doit pour eux : « lever tous les obstacles à l’unité, bloquer le pays afin de faire céder le gouvernement et d’en finir avec Macron et ce système ». Au-delà d’une déclaration d’intention, ils engagent dès à présent les gilets jaunes à « soutenir la grève des personnels des urgences par des motions, délégations, rassemblements, ou manifestations communes ». Puis à répéter cela pour les luttes à venir dans d’autres secteurs.

Un œil fixé sur la réforme des retraites en préparation, l’assemblée des assemblées indique que les gilets jaunes seront aux côtés des travailleurs, de leurs organisations et de la population. Objectif : « obtenir le retrait de ce projet ». L’intention du gouvernement d’augmenter, dès l’automne, le nombre d’années de cotisations pour bénéficier d’une pension à taux plein pourrait mettre cette convergence à l’ordre du jour plus tôt que prévu.


  •  
  •  
  •  
  •