manifestant

Le « Guide du manifestant arrêté », un incontournable de la rentrée sociale

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

C’est un guide qui arrive à point nommé, après les innombrables arrestations de manifestants pendant le mouvement des gilets jaunes ou plus récemment à l’occasion du contre-sommet du G7 à Biarritz. Cet été, le syndicat de la magistrature a réédité une version mise à jour de son « Guide du manifestant arrêté ». Sa première version en 2005 répondait déjà à « une frénésie législative et policière ayant pour conséquence, et parfois pour finalité, la répression de nombreuses formes d’expression collective ». C’était à l’époque où Nicolas Sarkozy avait fait de son poste de ministre de l’Intérieur le tremplin de ses ambitions présidentielles. Quatorze ans plus tard, de nombreux paliers ont été franchis dans l’usage de la répression des mouvements sociaux.

Ainsi, pour vous informer de vos droits, la version 2019 du guide brosse l’éventail des situations auxquelles les manifestants peuvent être confrontés : les contrôles, les arrestations, la garde à vue, les comparutions immédiates ou encore le fichage ADN. Sa réédition sera probablement très utile à celles et ceux qui s’apprêtent à descendre dans la rue pour manifester dans les semaines qui viennent. Et ils risquent d’être nombreux. En effet, la rentrée s’annonce riche en mobilisations : gilets jaunes, services d’urgence, climat, ou encore retraites pour n’en citer que quelques unes.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •