Finances publiques

MACIF : l’augmentation de 62 % de la rémunération du patron donne du carburant à la grève

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Environ 700 personnes se sont rassemblées dans la matinée, ce lundi 28 janvier, devant le siège de la MACIF à Niort. Dans les agences à travers tout le pays, la direction a comptabilisé 1700 grévistes, soit « environ 17 % du personnel ». Cette grève a pour objectif de peser sur les négociations salariales annuelles obligatoires (NAO), au sein du groupe mutuelliste.

Mais celles-ci interviennent après les révélations du Canard Enchainé sur l’indemnisation du président du groupe. En décembre, le conseil d’administration l’a porté à 260 000 euros, approuvant ainsi une augmentation de 62,5 %. Selon la CGT qui réclame une augmentation de 8 %, en guise de rattrapage salarial, la direction « propose généreusement zéro ». Avec le salaire de leur patron, les salariés de la MACIF ont un objectif bien concret pour les négociations en cours !


  •  
  •  
  •  
  •  
  •