Marseille : réappropriation d’un Mc Do pour distribuer de la nourriture

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Au Mc Donald Saint-Barthélémy de Marseille, le guichet du drive ne sert plus à vendre des Big Mac mais à distribuer gratuitement de la nourriture. « On a déjà entre 100 et 150 familles qui sont demandeuses. », explique Salim Grasby du Syndicat des Quartiers Populaires de Marseille (SQPM) au journal La Marseillaise. L’avantage du lieu : une chambre froide pour conserver de la nourriture en quantité et la possibilité de centraliser les dons afin que des associations qui se chargent de la livraison puissent venir les chercher facilement.

La nourriture rassemblée sur le lieu est issue de dons de citoyens, commerçants et associations. Depuis le 7 avril, elle permet à ce « Mc Do réapproprié » de venir en aide aux familles les plus précaires, particulièrement touchées depuis le début de la crise du Covid-19.

Comme on pouvait s’y attendre, la direction de McDonald’s France n’a pas donné son autorisation pour cette opération de solidarité, explique l’avocat Ralph Blindauer à la Marseillaise. Il a donc fallu se passer de son accord. Ce fast-food des quartiers nord, n’en est pas à sa première bataille. Ses salariés avaient lutté 18 mois pour conserver leur emploi face au géant de la malbouffe et à son franchisé qui voulaient le voir fermer. Il avait finalement été placé en liquidation judiciaire en décembre 2019.

 


  •  
  •  
  •  
  •  
  •