Mouvement lycéen : pas de cadeau pour Macron

 

Intensifier la mobilisation. Après la « revanche lycéenne » et le « mardi noir », c’est autour du hashtag « pas de cadeau pour Macron » que l’Union nationale lycéenne (UNL) espère mobiliser dans les établissements scolaires en cette dernière semaine de cours avant les vacances de Noël. Ce coup-ci, le syndicat lycéen lance un appel unitaire avec la FIDL, le SGL et L’UNL-SD pour mardi 18 et jeudi 20 décembre.

Abrogation de Parcoursup et de la loi ORE, abrogation de la réforme du baccalauréat et de la voie professionnelle, abandon du projet de Service national universel (SNU) sont les trois revendications sur lesquelles se sont accordées l’ensemble des organisations lycéennes. Ainsi, elles appellent à « continuer la mobilisation malgré la répression administrative et policière qui s’intensifie de jour en jour », pour donner le « coup de grâce au gouvernement ». Pour autant, le syndicat demande déjà aux lycéens de se préparer à reprendre le mouvement après les fêtes.