Pas de trêve : avant le 9 janvier, un 28 décembre des secteurs en lutte

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

À la SNCF, « les fédérations CGT et SUD Rail appellent les grévistes et l’ensemble des salariés à s’inscrire dans les actions qui seront organisées ces prochains jours et tout particulièrement le samedi 28 décembre 2019, partout en France, avec le mot d’ordre : on ne lâche rien », conclut un communiqué commun ce vendredi 20 décembre. Une sorte de journée interprofessionnelle des grévistes de la période des fêtes et de ceux qui les soutiennent. La veille, ce sont les syndicats Sud de la SNCF, de la RAPT, de l’éducation et des transports urbains qui lançait un mot d’ordre pour faire du 28 décembre « une journée de forte mobilisation et d’actions interprofessionnelles sur tout le territoire ».

Avec cette nouvelle date pendant les fêtes, ces syndicats de secteurs dans lesquels la grève reconductible est effective depuis le 5 décembre comblent un manque. En effet, l’intersyndicale nationale avait appelé à la poursuite de la grève sans trêve, mais sans donner d’échéance commune avant le 9 janvier, pour une « puissante journée interprofessionnelle » à la rentrée. Un manque comblé par ces appels pour la journée du 28 décembre, qui pourraient être repris à leur compte par d’autres fédérations syndicales.

 

Photo : Serge d’Ignazio


  •  
  •  
  •  
  •  
  •