Melle

Passage en force pour sanctionner les 4 de Melle

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Huit mois après la suspension de 3 d’entre eux, 4 enseignant.es du lycée Desfontaines de Melle (Deux-Sèvres) ont été sanctionné.es ce mercredi 4 novembre par la commission disciplinaire de leur rectorat.

 

 

Leurs sanctions ne sont que la partie visible de la répression qui s’est abattue sur les enseignants à l’issu de la mobilisation contre les E3C, nouvelles épreuves du baccalauréat version Jean-Michel Blanquer. Mais l’académie de Potiers a semblé vouloir prononcer des peines lourdes, à valeur d’exemple, même si cela nécessitait de passer outre les avis de son propre conseil de discipline.

« Désavouée par ses propres procédures, Bénédicte Robert [rectrice de l’académie de Poitiers] n’en a pas moins décidé de passer en force et d’appliquer ces sanctions qu’aucun des conseils de discipline n’a validées », dénonce ainsi le communiqué de soutien aux 4 de Melle. Ces dernier.es affirme vouloir user de tous les recours qui leurs sont offerts pour faire annuler ces sanctions.

En octobre une manifestation d’ampleur nationale réunissant un millier d’enseignant.es avait été organisée devant le rectorat de Poitiers pour soutenir les 4 de Melle.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •