aéroport

Pollution des avions : Extinction Rebellion s’attaque à l’aéroport londonien d’Heathrow

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Pour lutter contre le projet d’extension du plus grand aéroport britannique, les activistes du mouvement Extinction Rebellion menacent de paralyser l’activité d’Heathrow. Une première manifestation sonnant comme un ultimatum est programmée le 18 juin pour « fermer » l’aéroport. « Si le gouvernement n’annule pas toute l’extension d’Heathrow, Extinction Rebellion prendra des mesures pour fermer l’aéroport pendant un maximum de 10 jours à compter du 1er juillet », ont prévenu les activistes sur les réseaux sociaux.

Alors que le transport aérien devrait doubler d’ici 2037, la pollution des avions représente aujourd’hui entre 2 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre, selon la Fédération nationale de l’aviation marchande, et 5 % du total pour le Réseau action climat. Sans attendre 2037, les militants d’Extinction Rebellion ont décidé d’agir maintenant pour limiter l’impact carbone ce cette activité. Ils envisagent des « actions directes non violentes » pour parvenir à leurs fins : blocage de routes et utilisation de drones pour empêcher le trafic aérien.

« Nous sommes conscients que cette action perturbera un grand nombre de vacanciers. Toutefois, nous estimons que cela est nécessaire étant donné la perspective d’une perturbation beaucoup plus grande causée par un effondrement écologique et sociétal », prévient le mouvement écologiste. Les débats autour de l’impact sur le climat du trafic aérien montent un peu partout. En Scandinavie, « la honte de prendre l’avion » se développe, alors qu’en France un amendement à loi sur les mobilités propose d’interdire les trajets en avion, lorsque ceux-ci peuvent être remplacés par un déplacement en train de moins de cinq heures.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •