Retraites : des blocages pour entamer une semaine décisive

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Alors qu’une journée de grève interprofessionnelle se prépare mardi 10 décembre, très probablement suivie par une nouvelle journée de mobilisation le jeudi 12 décembre, des blocages ont lieu aujourd’hui.  A la RATP, où le mouvement de grève est toujours très fort, 7 des 25 dépôts de bus étaient bloqués aujourd’hui à Paris et en banlieue. Peu avant 7h du matin, la RATP annonçait seulement 1 bus sur 3 en circulation au lieu de 1 sur 2 initialement prévu. Sur place, ce ne sont pas les agents qui bloquent, sous peine de s’exposer à des sanctions de la part de leur employeur, mais des salariés et des étudiants venus en soutien. A noter toutefois que sur 1 de ces 7 centres, à savoir celui de Paris-Est Lagny, la police est venue déloger les bloqueurs manu militari vers neuf heures du matin.

Le dépôt de carburant de Frontignan-Lapeyrade, près de Sète, dans l’Héraut, a également été bloqué par une convergence gilets jaunes, cheminots et syndicats. Une action du même type avait déjà été menée le 5 décembre au premier jour de la grève contre la réforme des retraites. Ce dépôt de carburant était d’ailleurs une cible régulière des gilets jaunes lors du début du mouvement à l’hiver 2018.


  •  
  •  
  •  
  •  
  •