Sud éducation

Suicide d’une enseignante à Pantin, une intersyndicale appelle à la grève

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

« Elle voulait faire de sa mort un acte politique », commente Camille Saugon de Sud Education 93. Christine Renon, directrice de l’école Méhul à Pantin (93), qui s’est donné la mort vraisemblablement samedi 21 septembre au sein de son établissement scolaire, a tout fait pour relier son acte aux mauvaises conditions d’exercice de son métier. Outre le choix du lieux de son suicide, hautement symbolique, elle a également envoyé une longue lettre à tous les directeurs et directrices de Pantin.

Dans celle-ci, elle dénonce ses conditions de travail, « ses petits riens qui occupent 200% de notre journée » et affirme « ne pas avoir confiance au soutien et à la protection que doit nous fournir notre institution ».

Jeudi 26 septembre un hommage rassemblant plusieurs centaines de personnes a eu lieu sur le parvis de l’école maternelle Méhul. Une large intersyndicale départementale appelle à faire grève le jour de la tenue du CHSCTD. Plusieurs syndicats expliquent qu’ils souhaitent que l’action s’étende au niveau national.

Communiqué intersyndical 26 septembre 2019

Mise à jour : La journée de grève aura lieu le jeudi 3 octobre. Un rassemblement est appelé devant la DSDEN de Bobigny (93), où se tiendra le CHSCT.

 


  •  
  •  
  •  
  •  
  •