Rojava

Les bombardements au Rojava ont commencé

  •  
  •  
  •  
  •  

 

Selon le média Rojava Information Center, la ville de Sere Kaniye, Ras al-Aïn en arabe, 50 000 habitants, au Nord-Est de la Syrie, située dans le territoire du Rojava, contrôlée par les Forces démocratiques syriennes, a été la cible d’attaques aériennes turques aux alentours de 16h. A l’heure actuelle, alors que les bombardements ont lieu à la fois à l’intérieur et à l’extérieur de la ville, la population civile fuit la zone. Les frappes étaient attendues depuis l’annonce du retrait des troupes américaines de Syrie, dimanche 6 octobre. La menace s’est concrétisée aujourd’hui à 15h quand le président turc Recepe Tayyip Erdogan, a lancé son opération, nommée non sans un certain cynisme, « Source de paix », contre les forces kurdes.

Il y cinq ans, c’est pourtant les combattants kurdes qui avaient réussi à tenir Kobané, assiégée par les forces de l’Etat Islamique, lui infligeant sa première défaite. C’est également l’appuie des Kurdes qui a permis que Daech, sous sa forme territoriale, soit détruit.  En France, des rassemblements sont déjà annoncés dans une dizaine de villes d’ici la fin de la semaine.

 

Lire aussi : Intervention turque en Syrie : la révolution politique du Rojava menacée de toute part


  •  
  •  
  •  
  •