17 décembre : nombre de manifestants en France

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

 

Entre 615 000 (selon l’Intérieur) et 1,8 million de manifestants (selon la CGT) ont défilé ce mardi dans toute la France. À Paris, les organisations syndicales annoncent 350 000 manifestants, contre 250 000 le 5 décembre et la préfecture de police de Paris évoque 76 000 manifestants contre 65 000 le 5 décembre.

 

Hauts-de-France

Lille : 15 000 selon La Voix du Nord

Amiens : 20 000 selon Force Ouvrière, (8000 selon la police)

Douai : 1 000 selon La Voix du Nord

Valencienne : Entre 4 000 et 5 000 selon la CGT

Calais : 1500 selon la Voix du Nord

Boulogne-sur-Mer : 4 500 selon la CGT (2 500 selon la police)

 

Normandie

Rouen : 35 000 selon la CGT (10 000 selon la police)

Caen : Entre 18 000 et 20 000 selon les syndicats (10 500 selon la police)

Le Havre : 30 000 selon la CGT (6 000 selon la police)

Cherbourg : Entre 8 000 et 10 000 selon les syndicats

 

Grand est

Nancy : 7 500 selon l’Est Républicain

Metz : 6 500 selon l’Est Républicain

Strasbourg : Entre 8 000 et 9 000 selon les organisateurs (5 000 à 6 000 selon la police)

Mulhouse : 5 000 selon les organisateurs (2 000 selon la police)

Reims : 5 000 selon les syndicats (3 000 selon la police)

Épinal : 4 000 selon le SNES-FSU

 

Bourgogne-Franche-Conté

Besançon : 6 000 selon la CGT (3 300 selon la préfecture)

Dijon : 6 000 selon la CGT (5 000 selon le police)

Belfort : 3 000 selon les syndicats (1 800 selon la police)

 

Centre-Val-de-Loire

Tours : 15 000 selon les syndicats (7 500 selon la préfecture)

Orléans : 13 000 selon la CGT (4 100 selon la police)

Blois : 6000 selon la CGT (4000 selon la police)

Châteauroux : 5 000 selon les syndicats (3 500 selon la police)

 

Pays-de-la-Loire

Nantes : 25 000 selon les syndicats (15 000 selon la préfecture)

Le Mans : 4400 selon Ouest France

Angers : 6000 selon Angers Info

Saint-Nazaire : 10000 manifestants au total, 8000 le matin, 2000 l’après-midi selon Ouest-France.

 

Bretagne

Brest : 20 000 selon les syndicats (10 000 selon la police)

Rennes : 18 000 selon la CGT (10 000 selon la police)

Quimper : 7000 selon la CGT (5500 selon la police)

Lorient : 7000 selon les syndicats

 

Nouvelle-Aquitaine

Bordeaux : 60 000 selon les syndicats (13 000 selon la préfecture)

Agen : 2 000 selon France 3

Angoulême : 6000 selon les organisateurs (3 800 selon la police)

Périgueux : 5 000 selon la police

Bayonne : Entre 7 000 et 8 000 selon France 3

Limoges : 6 800 selon la police

Pau : 14 000 selon les syndicats (10 000 selon la police)

Tarbes : 10 000 selon les syndicats (4 000 selon la police)

 

Auvergne-Rhône-Alpes

Clermont-Ferrand : 20 000 selon les syndicats (7 800 selon la police)

Lyon : 40 000 selon les organisateurs (20 000 selon la police)

Grenoble : 30 000 selon les syndicats

Saint-Étienne : 20 000 selon la CGT

Puy-en-Velay : 8000 selon les syndicats (3500 selon la police), 5000 selon Le Progrès.

Chambéry : 4000 selon la police

 

Occitanie

Toulouse : 120 000 selon la CGT, 17 000 selon la préfecture (comptage provisoire à 15h30)

Montpellier : 20 000 selon la CGT (10 500 selon la police)

Perpignan : Entre 15 000 et 20 000 selon les syndicats (6 500 selon la police)

Béziers : 8000 manifestants selon le Midi Libre

Nîmes : 15 000 selon les syndicats

Alès : 3000 selon le Midi Libre

 

Provence-Alpes-Cote-d’Azur

Marseille : 200 000 selon la CGT (20 000 selon la police). Entre 100 000 et 150 000 selon deux autres sources syndicales concordantes.

Nice : 12 000 selon la CGT (4 200 selon la police)

Avignon : 14 000 selon les syndicats (5 200 selon la police)

Digne : 1 900 selon La Provence

Toulon : 15 000 selon les syndicats (4 400 selon la police)


  •  
  •  
  •  
  •  
  •