Rapports de force

Développer (le) Rapports de force en 2018 !

Quoi de mieux que cette petite trêve des confiseurs pour revenir sur l’année écoulée et se projeter dans celle à venir. Petit coup d’œil dans le rétroviseur pour tirer un bilan des huit premiers mois d’existence de Rapports de force.

 

Ce n’est qu’un début, continuons le combat ! Mi-avril 2017 : un peu d’espace loué sur un serveur, un nom de domaine acheté, deux ou trois coups de main, un rédacteur motivé, et c’est parti. Rapports de force est né.

Depuis, une soixantaine d’articles ont été mis en ligne. En 2017, la loi travail et les migrants ont occupé une grande place dans l’actualité. Rapports de force s’en est fait l’écho modestement à travers une quinzaine d’articles. La séquence électorale en France, les velléités d’indépendance en Catalogne ou encore l’inscription dans la loi des principales mesures de l’état d’urgence ont aussi été couvertes. Évidemment, de nombreux sujets importants sont passés en dessous des radars du nouveau média libertaire. Des manques qui tenteront d’être comblés l’an prochain.

En attendant, Rapports de force a commencé à se faire connaître. Depuis huit mois, plus de 20 000 personnes ont visité le site pour découvrir ses productions. D’un millier de lecteurs par mois à son lancement, la fréquentation du site a grimpé à presque 4000 visiteurs uniques en fin d’année. Pas si mal pour un lancement, mais encore très insuffisant. Pour suivre l’actualité du site, une newsletter a été créée, ainsi qu’une page Facebook et un compte Twitter. Depuis le mois d’octobre, un compte sur le site de financement participatif tipeee permet aux lecteurs de nous soutenir.

 

Des projets pour 2018

 

La rédaction a fait une petite pause pendant la trêve des confiseurs et reprendra du service dans les premiers jours de janvier. Pas de bonnes résolutions pour l’année à venir, mais les projets et les envies ne manquent pas. D’ici l’été prochain, en plus des articles que vous avez l’habitude de lire sur Rapports de force, vous devriez trouver un résumé d’infos sociales et politiques. L’idée est de faire le tri dans le flux continu d’information pour faire ressortir les news utiles aux mouvements sociaux. Si possible chaque jour.

Du coup, l’enjeu pour l’année à venir est de constituer une équipe de rédacteurs. Ce ne sera pas une tâche facile, Rapports de force n’ayant pas vraiment de revenus pour le moment. Une occasion de vous rappeler que pour les soutiens, c’est ici. Et comme un bilan ne peut faire l’impasse sur les remerciements : spéciales dédicaces à celles et ceux qui ont filé des coups de main pour la maintenance du site et sa présentation. Sans oublier les contributions pour la rédaction d’articles et la correction orthographique.

En attendant de vous retrouver dans quelques jours, par avance : bonnes luttes 2018 !

  •  
  •